Top 10 des prénoms inspirés du festival d’Angoulême 2018 | Guide Maman Bébé

Top 10 des prénoms inspirés du festival d’Angoulême 2018

Publié le samedi 3 février 2018 par Justine Chataignier
Un bébé emmailloté accompagné du mot LOVE

Vous êtes fans de bande dessinée ? Le festival d’Angoulême nous a encore offert de surprenantes découvertes cette année. Pourquoi ne pas s’en inspirer pour le prénom de bébé ?

 

Pour les petites filles

  • Shingo : Ce prénom vient du manga Je suis Shingo, de Kazuo Umezo, publié aux éditions Le Lézard noir. Il fait partie de la sélection Patrimoine du festival 2018. L’histoire, humaniste, est celle de deux enfants qui tombent amoureux, et se lient d’amitié avec un robot de cuisine. Elle dépeint la cruauté du monde des adultes. C’est un must-have du monde des mangas, et pour le prénom de bébé !
  • Isabel : Isabel Greenberg a été découverte cette année grâce à son conte graphique qui mêle l’intérêt pour les symboles et la mythologie, publié chez Casterman. L’œuvre est nommé Les Cent nuits de Héro. Elle est poétique, possède un petit grain de folie, et revisite le récit fondateur des Mille et Une nuits.
  • Daria : Daria Bogdanska est l’héroïne de son autobiographie, qui raconte l’histoire d’une immigrée qui a quitté la Pologne pour intégrer une école de bande dessinée en Suède. Elle doit travailler dur pour subvenir à ses besoins, et est donc très courageuse, car il s’agit d’une lutte quotidienne pour s’en sortir. Une belle histoire et un beau prénom !
  • Emma : Emma G. Wildford est le titre de la bande dessinée créée par Édith et Zidrou, publiée aux éditions Soleil. C’est l’histoire d’une poétesse anglaise du XXe siècle, qui décide de se lancer à la recherche de son mari parti en Scandinavie. Les illustrations magnifiques nous font partager ses voyages et ses aventures, et l’œuvre se présente comme un objet d’époque.
  • Rachel : Dans La Guerre de Catherine, Rachel Cohen devient Catherine Colin en 1941, pour éviter les rafles contre les juifs. Elle devient photographe pour témoigner de sa nouvelle vie et résister. Cette œuvre pleine d’espoir a été écrite par Julia Billet et Claire Fauvel, aux éditions Rue de sèvres.

 

Pour les petits garçons

  • Thomas : La bande dessinée qui met en scène les aventures de Thomas Pesquet dans l’espace a beaucoup de succès ! Dans la combi de Thomas Pesquet, de Marion Montaigne, a reçu le prix Fauve d’Angoulême du public Cultura.
  • Jérémie : Jérémie Moreau a été récompensé du Fauve d’or du meilleur album ! La saga de Grimr publiée chez Delcourt se déroule dans l’Islande sauvage du XVIIIe siècle. Ses images sont à couper le souffle !
  • Paul : Black dog, les rêves de Paul Nash, de Dave McKean, chez Glénat, nous offre des paysages sombre et fantastiques. Paul est un peintre surréaliste londonien qui a survécu à la Première Guerre Mondiale. La BD illustre son traumatisme et un voyage dans son inconscient et son art, entre réalité et illusion.
  • Ulysse : Le Collège noir - Le Livre de la lune, imaginé par Ulysse Malassagne, est publié aux éditions Grafiteen. C’est une histoire fantastique dans laquelle l’esprit d’un enfant disparu rend visite à ses anciens camarades, qui devront combattre une sorcière et sa malédiction. Chaque nuit, des monstres les hantent… Voici une insipiration pour un prénom d'aventurier !
  • Wilfrid : Wilfrid Lupano et Stéphane Fert sont les auteurs de Quand le cirque est venu, chez Delcourt. C’est un conte rigolo plein de couleurs, destiné aux enfants et à leurs parents, qui s’interroge sur la liberté d’expression, la censure et l’autorité en suivant l’histoire du général George Poutche, qui aime l’ordre, et déteste le cirque qui vient d’arriver en ville. Il veut même arrêter le clown !

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Connectez-vous

Créer un compte

Laissez un commentaire en tant qu'invité(e)

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.